Vente en ligne de bijoux en perles de culture

bijoux en perles

Porter à son cou un beau collier de perles est une mode très tendance. C’est également le cas des bracelets et des boucles d’oreilles. Mais savez-vous que pour arriver à un tel résultat, il y a des étapes essentielles à respecter ? En effet, les perles choisies pour confectionner les modèles sont triées et traitées une à une. 

Perle de culture : origines et variétés

La perle représente le prestige, la douceur et la pureté. Généralement de couleur blanche ou grise, la perle est issue de certains types de mollusques. Notamment des moules ou encore des huîtres. Il fut un temps où les pêcheurs devaient plonger en profondeur à la conquête de la « perle rare ». De nos jours, il est tout à fait possible de la cultiver dans des bassins adaptés à son développement. En d’autres termes, c’est à partir de ce processus que se forment toutes sortes de bijoux en perles. Pour information, la perle est une sorte de matière dite « organique ». Elle est créée à partir de la réaction de défense d’un parasite qui a pénétré à l’intérieur d’un mollusque. Ainsi, l’huître, par exemple, se protège en entourant ce corps étranger de couches de nacre. Face à cette réaction, la perle devient une gêne pour cette dernière. Elle va alors faire son possible afin de la tourner, de l’arrondir tout en rendant sa présence plus tolérable. Habituellement, cette perle peut être produite dans des lieux dédiés, c’est-à-dire, des fermes perlières. D’ailleurs, c’est en référence à cette pratique que l’on a tiré le nom de « perle de culture ».

Pour ce qui est de sa forme, une perle de culture peut être en forme de poire, ovale ou encore ronde. Utilisée le plus souvent dans la confection de bijoux, tel qu’un bracelet en perles de Tahiti, elle a un dimère varié pouvant aller de 7 mm jusqu’à 7,5 mm. Il est connu qu’une de ces petites merveilles met 2 voire 3 ans pour se développer. Ceci dit, sa taille peut varier selon l’huître dans laquelle elle a pris possession. Voilà pourquoi, plus celle-ci est grosse, plus elle a un grand diamètre, plus elle est valeureuse. Côté surface, comme vous pouvez voir sur le site https://www.bluepearls.fr/, elle est particulièrement lisse et brillante. Blanche, noire, bleue, argentée, … sa teinte dépend du milieu, de l’espèce dans laquelle elle a été cultivée.

Les perles les plus utilisées en joaillerie

La perle de culture est le fruit de l’intervention de l’homme. Plus concrètement de l’introduction d’une greffe dans le mollusque. C’est notamment grâce à ce processus que les confectionneurs peuvent profiter des plus belles perles afin de donner vie à des œuvres originales. Mais quelles sortes de perles sont employées pour confectionner des bijoux comme bracelet perles de Tahiti ? Pour produire des bijoux de marques avec une bonne finition, un expert a le choix entre :

  • Les perles de Tahiti : elles sont originaires de la Polynésie française. Ces dernières sont issues d’une huître nommée Pinctada Margaritifera. Parmi ses particularités : elles peuvent se présenter en forme baroque, ronde ou autres. Elles se révèlent dans des couleurs très foncées (aubergine, bleue voire pourpre). Pour ce qui est de son diamètre, elle oscille les 8 à 18 mm.
  • Les perles des Mers du Sud : elles viennent d’Australie. Elles font partie des perles de culture les plus onéreuses du monde. Obtenues à partir d’un greffon des huîtres perlières Pinctada Maxima, elles ont des coloris très élégants (blanc, doré et argenté) et une taille d’environ 9 à 18 mm voire plus.
  • Les perles d’Akoya : originaires des mers japonaises, elles sont produites par une huître appelée Pinctada Fucata. Découvertes par Kokichi Mikimoto, un Japonais, celles-ci ont un diamètre allant de 5 à 10 mm. En outre, ces gemmes se dévoilent sous diverses couleurs (rose, argenté, blanc, noir, …).

L’achat de bijoux en perles de culture

Pour acheter des bijoux en perles de culture, par exemple, un bracelet perle noire de Tahiti, vous avez plusieurs options. La plus évidente, c’est évidemment les bijouteries. En vous rendant dans une boutique spécialisée, vous trouverez des modèles uniques et vous pourrez directement essayer le bijou que vous convoitez. Outre cette solution, vous pouvez également passer par les vides greniers et le marché aux puces. Toutefois, avec ces méthodes, il est souvent difficile de différencier les vraies perles des fausses. Ce qui fait qu’il est important de bien connaître les caractéristiques d’une perle de culture authentiques. Dans le cas où vous n’avez pas déniché la pièce que vous souhaitez, fiez-vous à Internet. Actuellement, de nombreuses plateformes sont présentes en ligne et peuvent vous fournir les bijoux en perles de culture que vous désirez. À condition, bien entendu, de savoir identifier un site professionnel et d’avoir quelques notions en bijouterie.

Comment entretenir une perle de culture ?

Vous venez d’acheter un beau bracelet en perles de culture et vous ne savez pas comment en prendre soin ? Si tel est le cas, sachez qu’il est essentiel que bien entretenir ce genre d’accessoire afin qu’il garde son éclat. Pour ce faire, vous pouvez essuyer fréquemment vos bijoux en vous armant d’un chiffon, de préférence humide et doux. Nettoyez les parties difficiles d’accès de façon méthodique pour ne pas qu’ils abîment. Une fois fait, il vous faut les sécher à l’aide d’un chiffon sec. Pour un beau rendu, utilisez quelques gouttes d’huile d’olive lors du nettoyage.

Dénicher des offres de bijoux vintage à Paris directement en ligne
Achat de bijoux pour femme : profiter des meilleurs prix en ligne