Comment vendre vos bijoux aux enchères ?

bijoux

Trouver le meilleur endroit pour vendre ses bijoux est souvent difficile du fait que ce sont des produits précieux qui nécessitent plus d’attention. La vente aux enchères fait partie des plateformes les plus populaires et les plus rentables pour tout propriétaire d’objets de luxe dont les bijoux. Il est donc important de connaître les différentes procédures pour effectuer une vente aux enchères de ses bijoux.   

Trouvez un commissaire-priseur.

Avant de décider de vendre aux enchères vos bijoux, il est indispensable de trouver un commissaire-priseur. En fait, ce dernier est le seul habilité à diriger la vente aux enchères de tous les objets de luxe et notamment les bijoux. Il s’agit de la personne qui tient le fameux marteau qui n’est pas donné à n’importe qui. La profession de commissaire-priseur est très réglementée. En appel à lui, vous allez bénéficier d’une notoriété dans le processus pour vendre ses bijoux. En effet, le commissaire-priseur engage toute sa responsabilité dans toutes les transactions que vous allez faire. Il est le garant pour les acheteurs que les produits sont conformes à ce qui est décrit. Dans ce cas, faire appel à un commissaire-priseur est une étape essentielle si vous voulez effectuer une vente aux enchères surtout pour les bijoux précieux. Vous pourrez en trouver facilement dans presque toutes les villes françaises. Il peut s’agir de quelqu’un qui travaille dans une maison aux enchères. Parfois, vous pourrez même trouver quelqu’un d’indépendant. Mais le plus essentiel est que le commissaire-priseur doit être présent au moment de la vente des bijoux. consultez ce site si vous avez besoin de plus d’informations.  

Faites expertiser les bijoux.

Pour avoir une idée sur la valeur réelle des bijoux que vous allez vendre, il faut passer une procédure d’expertise de bijoux. Cela pourrait vous aider à faire une estimation de bijoux pour lui donner un prix pendant la vente aux enchères. Le but est aussi de vérifier son authenticité surtout pour les bijoux de valeur. Cependant, comme les commissaires-priseurs doivent porter garant sur les produits qui sont mis en vente, il est normal qu’une deuxième expertise ait lieu. En fait, ils collaborent souvent avec des spécialistes des bijoux. Dans la plupart des cas, ce sont des travailleurs indépendants qui ne sont consultés que lors d’une vente aux enchères. Leurs rôles consistent à estimer la valeur réelle de la bague ou du collier ou autres choses. Ces experts donnent aussi leurs avis sur l’authenticité des produits qui sont mis en vente. Mais le plus important est que ce sont eux qui rédigent le catalogue de vente pour que les acheteurs puissent déterminer ce qu’ils vont avoir. Avec toutes ces procédures, il n’y a pas de place pour les fraudes car plusieurs vérifications sont effectuées.

Essayez la vente aux enchères en ligne.

Autrefois, la vente aux enchères des bijoux était réservée à un cercle restreint pour plus de confidentialité et surtout pour la sécurité. Même s’il n’existe pas encore un nombre assez élevé de vente aux enchères en ligne, cette pratique s’est ouverte peu à peu à l’ère numérique. En fait, depuis l’entrée de nombreux domaines dans la transformation digitale, presque tous les secteurs ont été touchés par ce phénomène. Cela est rendu possible surtout avec le développement de nombreux outils numériques qui permettent la retransmission des ventes aux enchères en ligne. Le principe reste le même : un commissaire-priseur est toujours nécessaire pour diriger la vente. Plusieurs maisons de vente aux enchères essaient de profiter de cet engouement pour le web pour trouver de nombreux acquéreurs et d’ouvrir le marché à d’autres groupes de personnes. L’avantage avec cette technique est que les maisons de vente publient sur leurs sites les caractéristiques des bijoux en amont et les intéressés peuvent les consulter plus facilement. Dans ce cas, expertisez vos bijoux et mettez-les en vente auprès des spécialistes en ligne.        

Offrir un bracelet plaqué or de qualité à sa femme
Bijoux : pourquoi acheter d’occasion ?